Nicolas Pallier

Né en France en 1985, Nicolas Pallier vit à Athènes où il travaille comme traducteur littéraire, prof de français pour aspirants diplomates et pion en lycée. Il a notamment traduit Victoria n’existe pas de Yannis Tsirbas (Quidam, 2015) et Une fois (et peut-être une autre) de Kostis Maloùtas (do, 2019), et prépare la traduction d’un recueil de chansons de rébètiko pour les éditions Aiora.

A été, un temps, voisin de Makis Malafékas à Athènes, rue Asklipiou. Ils ne se sont connus que bien plus tard, au sortir d’un été où un nom revenait sur toutes les lèvres : « Krokos ».

Au catalogue Asphalte :