Les Chiens de la pluie

Paraná, en Argentine, lors d’une longue nuit pluvieuse. Juan et Juan, tueurs à gages et amants, attendent en vain leur cible. Elisa danse dans sa robe rouge pendant que la fête bat son plein autour d’elle. Ángel joue de la batterie comme si c’était la seule chose qui le retenait dans ce monde. Manuel et son frère Vicente cherchent un chien perdu. Baltasar doit s’enfuir, mais la ville ne le laissera pas partir. Veracruz veut mettre fin à son exil, mais la ville ne le laissera pas revenir.

Alors que la pluie torrentielle provoque embouteillages monstres et glissements de terrain, ces personnages se cherchent, se croisent, révèlent peu à peu ce qui les relie. Les Chiens de la pluie est un roman choral, urbain, dans lequel le montage est la clef. Un de ces livres rares qui illuminent avec l’intermittence d’un orage électrique la véritable essence de la solitude.

 

« Dans Chiens de la pluie, Romero raconte des rendez-vous manqués avec subtilité et minutie, loin de toute emphase. » La Nación

  • Traduction : Maïra Muchnik   
  • Langue d'origine : espagnol (Argentine)
  • Collection : Fictions (Littérature étrangère)
  • ISBN : 978-2-36533-116-6
  • Date de parution : 8 septembre 2022
  • 320 pages, 22 €

La playlist :