Alexia Valembois

Depuis son Master pro en traduction littéraire suivi d’une bourse pour le programme Goldschmidt d’échange de traducteurs littéraires franco-allemands, Alexia Valembois vit en utopie, et fait de fréquents aller-retour entre territoires du réel et république de fiction. Traductrice, lectrice et correctrice multipass, elle est membre de l’ATLF, travaille pour la presse et l’édition, et parfois en collaboration avec l’Université Bordeaux-Montaigne, le Goethe Institut ou l’agence écla.

Au catalogue Asphalte :

Audrey Coussy

Audrey Coussy baigne dès l’enfance dans un univers très livres, films et rock’n roll. Son intérêt pour la langue de Shakespeare virant rapidement à l’obsession, elle s’est donc lancée dans le métier de traductrice et a soutenu une thèse en traduction littéraire et études anglophones. Elle jongle entre traduction, université et vie sociale, au son de Jack White, Josh Homme, et autres Beatles.

Au catalogue Asphalte :

Adelina Zdebska

Naît en 1986 et finit par atterrir à la fac de lettres.
Rédige un mémoire sur les rapports entre musiques populaires et changements sociaux aux États-Unis.
Voyage et travaille dans plusieurs pays anglophones.
Suit une formation de traductrice littéraire.
Fraichement diplômée, collabore avec Patricia Barbe-Girault sur le recueil Los Angeles Noir.

Au catalogue Asphalte :

Christian Séruzier

Christian Séruzier est né à Boulogne-Billancourt en 1947. Diplômé en psychologie, il a aussi étudié au Conservatoire d’art dramatique de Grenoble. En 1972, il émigre en Australie, embrassant la carrière de journaliste et producteur pour l’ABC (Australian Broadcasting Corporation) et Radio Australia. Il obtient la nationalité australienne en 1979. Depuis son retour en France en 1989, il se consacre à la traduction littéraire et à l’écriture.

Au catalogue Asphalte :

Philippe Poncet

Naissance au siècle dernier. Enfance en Centrafrique et au Cameroun. Comme ses copains africains manquent de livres et qu’ils se parlent entre eux dans une langue incompréhensible (sangho, douala, ewondo ou bamiléké), il décide qu’il sera traducteur et éditeur.
Il est maintenant éditeur à temps complet, traducteur à temps perdu de l’espagnol et du portugais (Brésil).

Au catalogue Asphalte :

Miriam Perier

Née sous la neige en Norvège, Miriam a grandi partout et ailleurs. Elle est diplômée de langues et de sciences sociales de l’université Paris-I/Panthéon Sorbonne en 2003 et traduit régulièrement depuis 2004 tout en exerçant son métier de coordinatrice éditoriale. Photographe à ses heures perdues, elle suit les traces des voyages qui l’ont fait grandir et part explorer d’autres continents avant que les racines ne lui poussent aux pieds.