Patricia Barbe-Girault

Patricia Barbe-Girault est née à Bordeaux, et elle a eu beau voyager dans plein de pays, plus ou moins exotiques, elle y est toujours revenue. De toutes façons, son métier de traductrice suffit amplement à satisfaire sa curiosité, et c’est bien le plus important pour elle. Passionnée par toute chose anglo-saxonne, du Londres de Dickens à l’Inde du XXIe siècle, en passant par la ruée vers l’or californienne, il est vrai qu’elle a de quoi faire.

Au catalogue Asphalte :

Sébastien Doubinsky

Né à Paris, Sébastien Doubinsky a vécu une partie de son enfance aux États-Unis, d’où des influences littéraires cosmopolites et une écriture double, certains de ses textes ayant été à l’origine écrits en anglais. Il passe sa vie entre la France, où il a enseigné dans le secondaire, et le Danemark, où il a soutenu une thèse sur Blaise Cendrars. Il enseigne actuellement le français à l’université d’Aarhus, dans le Jutland.

Au catalogue Asphalte :

Hélène Serrano

Née à Paris de parents espagnols, Hélène Serrano grandit dans la fréquentation fiévreuse des livres et, très vite, des coulisses du spectacle. Elle y fait sa pelote en français et en espagnol, d’abord chargée de communication, puis manager et, pour finir, cuisinière. Nourrie au petit lait de la culture argentine, elle cultive désormais son jardin en Bretagne entre traductions, écrits personnels et cantines artistiques.

Au catalogue Asphalte :

Marthe Picard

Marthe Picard est une grande habituée des réseaux sociaux. Nous l’avons d’ailleurs trouvée sur MyFace, site récemment tombé en disgrâce après avoir été infiltré par un tueur en série.

Au catalogue Asphalte :

Olivier Hamilton

Né à Brest en 1974, Olivier Hamilton a suivi des études d’espagnol avant d’exercer différents boulots plus ou moins alimentaires. Au terme d’une formation aux métiers du livre à Nantes, il s’installe comme bouquiniste sur les marchés à Paris et réussit, en parallèle, à glisser un pied dans le monde de l’édition en tant que lecteur avant de devenir traducteur d’un genre qu’il affectionne tout particulièrement : le roman noir.

Au catalogue Asphalte :

Alexia Valembois

Depuis son Master pro en traduction littéraire suivi d’une bourse pour le programme Goldschmidt d’échange de traducteurs littéraires franco-allemands, Alexia Valembois vit en utopie, et fait de fréquents aller-retour entre territoires du réel et république de fiction. Traductrice, lectrice et correctrice multipass, elle est membre de l’ATLF, travaille pour la presse et l’édition, et parfois en collaboration avec l’Université Bordeaux-Montaigne, le Goethe Institut ou l’agence écla.

Au catalogue Asphalte :