Shangrila

Traduction : Patricia Barbe-Girault  

Dennis Keith, alias DK, cinquante-huit ans, cent quinze kilos, vit camouflé derrière ses Ray-Ban et retiré dans un village de retraités avec sa vieille mère, ses troubles obsessionnels compulsifs et sa paranoïa. L’arrivée d’une jeune journaliste vient perturber sa routine : elle compte écrire sa biographie pour faire enfin le jour sur son passé et sa carrière mythique. Car DK, jeune prodige de la Gold Coast et premier champion du monde de surf, était une légende dans les années 1970. Bon gré, mal gré, il accepte de se replonger dans ses souvenirs : la succession de compétitions, sa dépendance aux drogues, la rivalité avec son frère, sa petite amie assassinée…

Shangrila est un roman sur la culture surf, sa médiatisation progressive, mais aussi un grand livre sur l’ambition et la célébrité.

Parution : 18 mai 2012

Solarium

Traduction : Hélène Serrano  

Sous un soleil de plomb, Tavo nettoie les piscines des villas les plus chics de Don Torcuato, près de Buenos Aires, quand il entend soudain un coup de feu. L’événement sort le laveur de piscine de sa routine, entre la femme qu’il aime, son jeune fils en fauteuil roulant suite à un accident de rugby et son beau-père policier en retraite. Assassinat ou hallucination ? Tavo est précipité dans un enchaînement de péripéties et de mauvaises rencontres, hanté par le souvenir de son ami et collègue Yuyo, au verbe coloré et improbable, qui a fini électrocuté dans une piscine.

Soleil de plomb, odeur de chlore, quartiers fermés : l’errance hallucinée d’un laveur de piscines dans la périphérie de Buenos Aires, un univers fait de clubs de sport, de terrains vagues et de bases militaires.

Parution : 1 mars 2012

Black Music

Traduction : Philippe Poncet  

Un adolescent noir américain de 13 ans, fils de cadre supérieur muté à Rio, se fait kidnapper par un gang de jeunes. Une immersion dans le monde en vase clos d’une favela carioca, vue par trois personnages successifs : Michael, victime terrorisée et fascinée qui nous livre son regard extérieur sur le monde des trafiquants ; Musclor, le chef du gang, jeune rappeur blanc qui cherche à faire son trou ; Jo, petite amie métisse de ce dernier, au vocabulaire écorché et cru, qui cherche à vivre sa vie dans un monde macho, ultra-violent et tragique. Pendant les quelques jours que vont durer le kidnapping, sur fond de guerre de gangs, Michael va observer, Musclor va se lier à son prisonnier et Jo va briser sa carapace.

La musique comme passion commune, les trois personnages vont aller de terreurs en rêves, de fantasmes en résignations, jusqu’à un dénouement brutal.

« Black Music aborde la violence urbaine carioca en évitant l’écueil du réalisme documentaire de La Cité de Dieu. » Globo, Brésil.

Parution : 12 janvier 2012

Berazachussetts

Traduction : Hélène Serrano  

Berazachussetts ? Une ville argentine tout sauf tranquille. Une zombie punk et obèse erre en quête de chair morte et de bière fraîche. Une milice en fauteuils roulants menée par une gamine paralytique détestable fait régner la terreur. Des fils à papa désœuvrés mettent en scène des viols et publient les vidéos sur Internet. Quant aux pingouins dans leurs chambres froides… s’ils n’étaient pas là, à chaque coin de rue, la ville serait tout de même moins chic

« Leandro Ávalos Blacha semble avoir pillé les poubelles de La Conjuration des imbéciles, Les Sept Fous et Alice au pays des merveilles pour se concocter un banquet personnel. » Rolling Stone

Parution : 3 novembre 2011

Breakfast on Pluto

Traduction : Audrey Coussy  

Tyreelin, un village à la frontière irlandaise. Patrick est le fils illégitime du curé local. Très jeune, il commence à se travestir et se fait appeler Pussy. À la mort de son amant et protecteur, un politicien victime du conflit irlandais, Pussy part à la recherche de sa mère dans le swinging London des années 1970. Mais sur la capitale anglaise aussi plane la menace du terrorisme, et Pussy, sans le vouloir, va se retrouver mêlée à un attentat à la bombe dans une discothèque…

Un récit drôle et flamboyant, où la violence et la misère côtoient les paillettes et le glamour, l’appétit de vivre et d’aimer malgré les hasards de l’histoire et de la nature.

« Déjanté, hilarant et diaboliquement intelligent… L’Irlande dysfonctionnelle dans toute sa gloire ! » Irish Sunday Independent

Parution : 1 septembre 2011

Cinacittà

Traduction : Sarah Guilmault  

Il n’y a plus de Romains à Rome depuis qu’une canicule infernale s’est abattue sur la ville. L’arrivée massive des Chinois a transformé la cité éternelle en une Chinatown qui ne vit plus que la nuit, entre pousse-pousse, bordels et fumeries d’opium.

Depuis sa cellule, le dernier des Romains tente de comprendre comment s’est accompli son destin. Avant d’être arrêté pour meurtre, il menait une vie oisive, passée à contempler les danseuses d’un go-go bar en sirotant des bières glacées – jusqu’au jour où il tombe amoureux d’une prostituée chinoise. Un engrenage diabolique va alors se refermer sur lui et le conduire à sa perte.

Cinacittà nous plonge dans un futur imaginaire nourri par les peurs de notre société et raconte une autre chute de Rome, à travers celle d’un homme.

Parution : 2 juin 2011