Arthur Dapieve

Arthur Dapieve est né à Rio. Il est à la fois auteur, journaliste et professeur de journalisme à l’université catholique de Rio. Depuis 1993, il tient la rubrique culturelle hebdomadaire du Globo. Il écrit aussi pour un magazine musical. Black Music est son deuxième roman.

Au catalogue Asphalte :

Paco Ignacio Taibo II

Paco Ignacio Taibo II est né en Espagne. Chef de file du néopolar au Mexique, il est l’auteur d’une vingtaine de romans publiés dans vingt-huit pays et le triple vainqueur du prix Hammett pour La Vie même, À quatre mains et La Bicyclette de Léonard. Il est aussi le fondateur de la Semana Negra de Gijón, le plus grand festival européen de littérature noire.

Au catalogue Asphalte :

Patrick McCabe

Patrick McCabe est né à Clones, en Irlande. Écrivain prolifique très populaire dans son pays, au Royaume-Uni et aux États-Unis, il est connu pour son imaginaire baroque où règnent la folie, l’absurdité… et l’humour. Deux fois finaliste du Booker Prize pour Le Garçon boucher et Breakfast on Pluto, Patrick McCabe a travaillé sur les adaptations cinématographique de ces deux romans, réalisées par Neil Jordan en 1997 et 2005.

Au catalogue Asphalte :

Chiara Stangalino

Chiara Stangalino a travaillé dans la grande maison d’édition italienne Einaudi. Elle s’occupe aujourd’hui de l’organisation de festivals, notamment Courmayeur Noir.

Au catalogue Asphalte :

Maxim Jakubowski

Maxim Jakubowski est anglais, mais il a grandi en France et a vécu de nombreuses années en Italie. Grande figure de l’édition britannique, il est à la fois éditeur et écrivain. Au cours de sa longue carrière, il a dirigé un grand nombre de collections dédiées à la littérature policière et a ouvert à Londres la première librairie dédiée au genre. Il est également critique de littérature noire pour The Guardian et s’occupe du London Crime Film Festival.

Au catalogue Asphalte :

Tommaso Pincio

Tommaso Pincio est né à Rome en 1963. Il collabore régulièrement au magazine Rolling Stone et aux pages culturelles de La Repubblica et de Il manifesto, pour lesquelles il s’occupe de littérature américaine. Il a également traduit en italien des auteurs anglo-saxons importants, dont Philip K. Dick, Kerouac et Fitzgerald. Les Fleurs du karma est son quatrième roman traduit en français, après Cinacittà en 2011. Son pseudonyme est une référence évidente à Thomas Pynchon.

Au catalogue Asphalte :