Mudrooroo

Mudrooroo est né en 1938 en Australie-Occidentale. Son enfance tumultueuse le mène très tôt en maison de correction. Il publie en 1965 son premier roman, Chat sauvage en chute libre. Suivront des années de voyage, d’écriture et d’engagement pour les droits des Aborigènes. À la fin des années 1990, il est mis à l’écart du monde des lettres australien suite à une controverse sur ses origines aborigènes. C’est alors qu’il part s’installer au Népal pour travailler à son autobiographie.

Au catalogue Asphalte :

Andreu Martín

Andreu Martín est une grande figure du polar catalan, mais il est également scénariste, homme de théâtre et écrivain pour la jeunesse (la série des « Flanagan », publiée par Gallimard jeunesse).

À partir des années 1970, Andreu Martín contribue au développement du roman policier espagnol moderne, aux côté de Montalban et Ledesma, en abordant dans ses polars des thèmes peu traités jusque-là (comme l’internationalisation du crime organisé, l’homosexualité, l’etc.). Ses romans les plus connus étaient publiés en France par la Série Noire, dans les années 1990 : Barcelona Connection (prix Dashiell Hammett 1989), Prothèse, Jésus aux Enfers, L’Homme au rasoir…

Au catalogue Asphalte :

Emmanuel Villin

Emmanuel Villin est né en 1976. Sporting Club, son premier
roman, est paru chez Asphalte en 2016 et reparaîtra
chez Folio Gallimard en janvier 2018.

Au catalogue Asphalte :

Ernesto Mallo

Ernesto Mallo est né à La Plata en 1948. Écrivain, scénariste, traducteur et journaliste, c’est une grande figure de la littérature noire en Argentine. Il est le créateur du flic Perro Lascano, que l’on rencontre dans L’Aiguille dans la botte de foin (2009), Un voyou argentin (2012) et Les hommes t’ont fait du mal (2014). Il est également le fondateur du festival Buenos Aires Negra (BAN), devenu au fil des ans le rendez-vous le plus important pour la littérature noire en Amérique latine.

Au catalogue Asphalte :

J.P. Zooey

Mais qui est J.P. Zooey ? De ce mystérieux auteur, au pseudonyme tiré d’une œuvre de Salinger, on sait seulement qu’il est né en 1973 à Buenos Aires. Il se montre rarement en public et personne ne connaît sa véritable identité. Te quiero est son troisième roman, le premier à être traduit en français.

Au catalogue Asphalte :

Juan Martini

Juan Martini est un écrivain argentin. Pendant la dictature militaire, il s’exile en Espagne et dirige une collection de romans noirs dans une grande maison d’édition. Il vit actuellement à Buenos Aires, où il donne des ateliers d’écriture. Il est l’auteur d’une quinzaine de romans et recueils de nouvelles. Son œuvre, profondément inspirée par le genre policier et caractéristique d’une certaine littérature de l’exil, est considérée comme incontournable du panorama littéraire argentin.

Au catalogue Asphalte :