Haïti Noir

Traduction : Patricia Barbe-Girault  

Tragiquement connue pour son histoire violente et chaotique, ainsi que pour la catastrophe qui l’a frappé en 2010, Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques – et l’un des plus riches sur le plan littéraire. Cette anthologie de dix-huit nouvelles, projet lancé avant le tremblement de terre, réaffirme le talent des auteurs contemporains haïtiens, qu’ils vivent sur place ou qu’ils soient issus de la diaspora, sur un terrain où ils ne sont pas forcément attendus : le genre noir. Sont représentés des auteurs aussi bien francophones qu’anglophones.

Avec des nouvelles inédites de : Kettly Mars, Gary Victor, Evelyne Trouillot, Madison Smart Bell, Edwige Danticat, Louis-Philippe Dalembert, Yanick Lahens, Rodney Saint-Eloi, Marvin Victor, Marie Lily Cerat, M.J. Fievre, Mark Kurlansky, Josaphat Robert-Large, Nadine Pinede, Patrick Sylvain, Marie Ketsia Theodore-Pharel, Katia D. Ulysse, Ibi Aanu Zoboi.

Parution : 11 octobre 2012

Barcelone Noir

Traduction : Olivier Hamilton  Marthe Picard  

Barcelone ne cesse d’être plébiscitée par les touristes du monde entier. Architecture Art nouveau, plage, vie nocturne trépidante, musées, gastronomie : tous les ingrédients sont réunis pour attirer les visiteurs dans la capitale catalane. Mais les dédales de ruelles de la Ciutat Vella, le quadrillage méticuleux de l’Eixample et le front de mer embrumé de la Barceloneta peuvent révéler bien d’autres facettes. Les quatorze nouvelles inédites rassemblées dans cette anthologie dessinent le visage méconnu de la Barcelone d’aujourd’hui, véritable melting-pot, cité de contradictions à l’histoire tourmentée.

Avec des nouvelles inédites de : Eric Taylor-Aragón, Raùl Argemi, David Barba, Lolita Bosch, Antonia Cortijos, Jordi Serra i Fabra, Cristina Fallarás, Isabel Franc, Francisco González Ledesma, Andreu Martín, Valerie Miles, Imma Monsó, Santiago Roncaglioglo, Teresa Solana.

Parution : 7 juin 2012

Delhi Noir

Traduction : Sébastien Doubinsky  

Les regards du monde sont rivés sur Delhi, territoire de la capitale indienne. Mais les livres qu’on peut lire sur ce géant asiatique ne montrent qu’une infime partie de la réalité. Cette anthologie prend à bras le corps une ville chaotique trois fois millénaire où l’opulence et la pauvreté s’affrontent constamment, où les valeurs du vieux monde et la société d’aujourd’hui se livrent une bataille permanente.

« La ville se dévoile comme dans un rêve fiévreux… Delhi Noir résonne du conflit quotidien dans cette métropole : la terrible friction entre les extrêmes de la pauvreté et de la richesse, les anciennes religions et l’impérialisme des multinationales. » The Guardian

Avec des nouvelles inédites de : Omair Ahmad, Radhika Jha, Tabish Khair, Irwin Allan Sealy, Ruchir Joshi, Nalinaksha Bhattacharya, Meera Nair, Siddharth Chowdhury, Mohan Sikka, Palash K. Mehrotra, Hartosh Singh Bal, Hirsh Sawhney, Uday Prakash et Manjula Padmanabhan.

Parution : 12 avril 2012

Mexico Noir

Traduction : Olivier Hamilton  

Enlèvements, pollution extrême, circulation infernale, narcotrafic, corruption généralisée : Mexico est un véritable monstre urbain, une mégalopole où règne la violence ordinaire. Les douze nouvelles inédites rassemblées dans cette anthologie explorent la géographie de cette forêt de béton et les angoisses de ses habitants. Au cœur du noir mexicain, un voyage sombre et désespéré… car il n’y a que dans les telenovelas que les histoires finissent bien.

Avec des nouvelles inédites de Eugenio Aguirre, Eduardo Antonia Parra, Bernardo « Bef » Fernández, Óscar de la Borbolla, Rolo Díez, Victor Luiz González, F.G. Haghenbeck, Juan Hernández Luna, Myriam Laurini, Eduardo Monteverde et Julia Rodríguez.

Parution : 13 octobre 2011

Rome Noir

Traduction : Sarah Guilmault  

Rome Noir ne met pas en scène la ville éternelle figée dans la splendeur de son passé. Elle nous donne plutôt à voir ce qu’est la vie et la ville de Rome aujourd’hui. Les seize auteurs, connus dans le milieu du polar et du thriller, n’hésitent pas à aborder les travers et contradictions de la société romaine sous l’ère Berlusconi. Exclusion, immigration, racisme quotidien sont des thèmes récurrents de l’anthologie, sur fond d’histoires toujours noires, contemporaines et engagées. Les nouvelles oscillent entre fantastique, atmosphère romantique et questions sociales et témoignent de la vitalité du genre noir en Italie.

Avec des nouvelles inédites de Boosta, Gianrico Carofiglio, Marcello Fois, Cristiana Danila Formetta, Enrico Franceschini, Giuseppe Genna, Maxim Jakubowski, Nicola Lagioia, Carlo Lucarelli, Francesca Mazzucatto, Antonio Pascale, Tommaso Pincio, Evelina Santangelo, Antonio Scurati, Diego de Silva et Nicoletta Vallorani.

Parution : 12 mai 2011

Brooklyn Noir

Traduction : Sébastien Doubinsky  

Peu de boroughs de New York ont l’indépendance d’esprit et la personnalité de Brooklyn, qui reste aux yeux des Français le royaume d’Hubert Selby Jr, Woody Allen, Jonathan Lethem, Paul Auster et Spike Lee. Brooklyn Noir se veut le miroir de la ville en 20 nouvelles noires, offrant un panorama des différentes communautés qui y vivent : rastas et juifs hassidiques, flics irlandais et rappeurs, Coney Island babies et gangsters de Little Odessa. Une multitude de langages, d’origines ethniques, de classes sociales, le tout pour un melting pot noir, empreint de l’inimitable atmosphère brooklynite, désinvolte et décalée.

« Les histoires racontées ici sont aussi variées que le quartier lui-même (…) mais je me rends compte à quel point elles sont similaires. Et ce de la façon la plus importante qui soit ; parce que, comme le sait n’importe quel érudit de bar à gin de Flatbush, ce qui compte, c’est de raconter une bonne histoire. » Tim McLoughlin, Introduction.

Avec des nouvelles inédites de : Ken Bruen, Pete Hamill, Kenji Jasper, Pearl Abraham, Nicole Blackman, Maggie Estep, Nelson George, Luciano Guerriero, Orman Kelley, Robert Knightly, Lou Manfredo, Adam Mansbach, Tim McLoughlin, Ellen Miller, Thomas Morrissey, Arthur Nersesian, Chris Niles, Sidney Offit, Neal Pollack, C.J. Sullivan.

Parution : 7 avril 2011