Le prochain roman à paraître chez Asphalte, c’est Black Music, du Brésilien Arthur Dapieve, traduit par Philippe Poncet.

Pour vous mettre dans l’ambiance, attendez-vous à une ambiance carioca sombre et sans chichis. Une favela, un kidnapping, une guerre de gangs. Des ados qui enlèvent un autre ado, un huis-clos torride où naissent des fantasmes, des coups de gueule, des révélations, des cadavres. Sans oublier la musique. La musique, qu’elle soit funk, jazz, ou rap, parcourt et innerve tout le roman, comme un fil rouge qui tient en vie et qui vient relier, au-delà de tout cliché sur les origines sociales, les trois narrateurs. 

Ici, l’auteur ne prend pas de pincettes pour parler du Rio d’aujourd’hui, avec ses fractures, ses contradictions, sa violence et ses rêves de célébrité. Et le lecteur se prend de plein fouet ce que c’est qu’être jeune dans une favela. Mais avant la découverte du texte, voici venu le temps de découvrir la playlist (en deux lecteurs pour des raisons techniques), élaborée par Arthur Dapieve en personne. Un bon moyen de se réchauffer par les temps qui courent…

Nous nous excusons de l’absence de deux titres, restés introuvables à ce jour sur les sites que vous connaissez. 

Um feliz Natal para vocês !