Une excellente nouvelle nous est venue de Toulouse ce week-end : La Ballade des misérable du Galicien Aníbal Malvar, paru chez Asphalte en novembre dernier, a remporté le prix Violeta Negra 2015 !

Rappelons que ce prix « a pour vocation de mettre en lumière un roman noir ou policier traduit d’une langue du Sud (espagnol, italien, portugais, grec, turc, arabe…) ». La concurrence était rude, ce qui ne fait qu'ajouter à notre grande fierté...

Bravo donc à Aníbal et à Hélène Serrano, sa traductrice !